Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Fiche-pratique

Comment monter un atelier virtuel avec des auteurs francophones ? L’exemple des Pépites Internationales 

Cette fiche pratique reprend les conseils et recommandations, décrits plus en détail dans le le guide méthodologique de médiation, proposé par l’Alliance Française de Paris Ile-de-France. Elle présente de manière synthétique la préparation, la mise en place et le suivi d’un atelier virtuel avec des auteurs francophones, dans le cadre des Pépites internationales.   

Quoi ?

Le guide méthodologique de médiation de l’Alliance Française de Paris Ile-de-France accompagne les Postes dans l’organisation d’ateliers virtuels proposés dans le contexte des Pépites Internationales. Cette initiative de l’Institut français offre une sélection d’œuvres de littérature jeunesse en format numérique au réseau culturel français à l’étranger, accessibles sur Culturethèque.  

Pourquoi ?

Les ateliers virtuels sont proposés aux enseignants, bibliothécaires, et jeunes apprenants de français pour qu’ils puissent dialoguer directement en ligne avec les auteurs sélectionnés. En facilitant les rencontres virtuelles, le programme vise à établir un lien vivant et interactif entre les jeunes lecteurs et le monde de la littérature jeunesse francophone. 

Qui?

Les ateliers accueillent des inscriptions individuelles ou de groupes (classes ou bibliothèques). Pour gérer efficacement ces ateliers, les interlocuteurs responsables gèrent non seulement les inscriptions mais assurent aussi le bon déroulement des sessions, qui nécessitent un équipement de base pour la visioconférence.  

Comment ?

La programmation des ateliers virtuels doit tenir compte des horaires les plus pratiques pour des activités éducatives, comme les créneaux en semaine pour les classes scolaires ou le samedi pour les activités de groupe dans les bibliothèques ou médiathèques. La durée de chaque atelier serait de 1 heure à 1h30 minutes, ce créneau limité permet un dialogue significatif entre les élèves et l’auteur, avec des interactions personnalisées.  

Comment communiquer ?

Pour la communication externe, il est important d’utiliser des visuels attrayants et de publier sur les réseaux (IFprofs, Intr’Alliances, infolettres …).  
Dans la communication avec les participants, l’objectif est de les guider à chaque étape, en montrant un accompagnement constant et rassurant.  
En ce qui concerne les auteurs, il s’agit de les informer précisément sur le public ciblé, le niveau de français des participants, et les modalités de préparation de la rencontre, ainsi que des conseils sur la manière d’interagir avec des apprenants de français. Cette approche assure une préparation adaptée et une interaction efficace lors de l’événement. 

Mise en œuvre

Pour chaque atelier, deux rôles clés sont indispensables : un animateur pour la présentation et la modération, et un technicien pour l’assistance technique. Cette répartition des tâches permet à l’animateur de se focaliser entièrement sur le déroulement de la rencontre, en créant un lien dynamique entre le public et l’auteur.
L’animateur joue un rôle crucial pour rendre vivant l’échange ou pour distribuer équitablement la parole entre les participants.

Quels moyens ?

L’Institut français met à disposition la plateforme Livestorm pour ces ateliers, offrant non seulement les fonctionnalités standards de visioconférence mais aussi des avantages supplémentaires.  
Sur le plan financier, plusieurs éléments clés doivent être considérés. Premièrement, il y a le temps humain investi dans l’organisation et l’animation de chaque rencontre, un facteur essentiel pour la réussite de l’événement. Ensuite, le coût de l’abonnement à la plateforme de visioconférence représente une part importante du budget. Enfin, la rémunération des auteurs, conforme à la Charte des Auteurs et Illustrateurs Jeunesse, doit être prise en compte. Ces éléments financiers jouent un rôle essentiel dans la planification et la réalisation efficace de ces ateliers virtuels. 

Comment assurer le suivi ?

Après la rencontre, il est important de faire un debriefing avec l’auteur. Ce moment clé offre l’opportunité d’obtenir son ressenti sur la rencontre, de mesurer son appréciation et de lui adresser des remerciements personnalisés pour sa contribution.  
Il est également judicieux de prévoir un bilan complet de la rencontre, comprenant les statistiques et les retours d’expérience. Ce bilan doit intégrer différents aspects : un recueil de témoignages et d’avis, un recueil de données objectives (nombre total de participants, pays d’origine, type d’établissement, répartition des participants selon les tranches horaires…). L’analyse de ces informations fournit un retour critique sur l’expérience. Il convient de souligner les aspects positifs de l’organisation et de l’animation, tout en identifiant les dysfonctionnements, les incompréhensions et les domaines d’amélioration pour les futures rencontres.  

Avec qui ?

Désormais, l’Institut français a confié l’animation des ateliers virtuels à l’Alliance Française de Paris Ile-de-France. Si vous envisagez de mettre en place des projets culturels ou des rencontres littéraires, l’équipe d’experts de l’Alliance Française de Paris Ile-de-France est disponible pour vous accompagner. Ils offrent un soutien personnalisé et professionnel, adapté à vos besoins spécifiques. Vous pouvez prendre contact dès maintenant par mail à l’adresse culture@alliancefr.org.

Pour en savoir plus...

 

  • Fiches pratiques : Des scénarios ressources clé-en main. Check-lists, séquence/étapes de conduit/construction/mise en place d’un projet 
  • Fiches conseil : avec des tips pratiques pour définir, planifier, piloter, budgéter et réaliser un projet 
  • Tutoriels : sous forme de capsules vidéo 
  • Aide-mémoire  : “to do list”, relevant les points les plus importants à retenir pour savoir Comment faire pour monter (un cinéclub, la JIPF, la journée de la francophonie)” des actions et des projets.